Hakone est une petite ville sur les bords du lac Ashi, au pied du Mont Fuji à une heure et demi de Tokyo. Elle est connue pour ses sources d’eau chaude naturelle. C’est le but de ma promenade avec l’espoir secret d’apercevoir le Mont Fuji dans toute sa beauté.
Départ en train de la gare de Shinjuku. J’ai choisi de prendre le Limited Express  Romance de la compagnie Odaykyu. Il existe un Hakone Free Pass qui permet d’utiliser tous les moyens de transport sur place: train, bus, bateau, funiculaire et téléphérique. Il est possible de dormir sur place mais la balade peut se faire sur une journée.
IMG_1847

Odaykyu Romance train
Limited Express Romance car

Limited Express Romance
Limited Express Romance car

Limited Express Romance
J’arrive à la gare de Hakone Yumoto, porte d’entrée du parc national Fuji-Hakone-Izu. C’est parti pour 40 mns de bus pour Hakone-Moto au bord du lac Ashi. Nous sommes en semaine, il n’y a pas trop de monde.
Je suis un peu déçue, le temps est nuageux et le Mont Fuji se cache derrière les nuages.
Le site est  magnifique, entouré de montagnes.
Hakone

Lac Ashi
Lac Ashi

Lac Ashi
Je vais visiter le Hakone-Jinja, un des plus grand temple shintoïste de cette partie du japon.
Le temple inspire la sérénité.
Plusieurs fois détruit par des incendies, il a toujours été reconstruit.
Hakone-Jinja

Sanctuaire Hakone-jinja
Hakone-Jinja

Sanctuaire Hakone-jinja
Hakone-Jinja

Sanctuaire Hakone-jinja
Puis je prends la très belle allée de cèdres anciens qui marque l’ancienne route du Tokaido et qui me conduit sur les bords du lac.
Hakone-Jinja

Sanctuaire Hakone-jinja
Hakone

Allée de cèdres
Hakone

Lac Ashi
J’arrive à Hakone-Machi-Ko pour prendre un bateau pirate qui traverse le lac. Un peu étrange ces bateaux sur ce lac…pas très japonais…
Hakone

Bateau sur le lac Ashi
Lac Ashi

Bateau sur le lac Ashi
Hakone

Bateau sur le lac Ashi
Hakone-Jinja

Sanctuaire Hakone-jinja
IMG_1882

Torii du Hakone-jinja
Hakone

Lac Ashi
Après le train, le bus, le bateau, je prends un téléphérique pour Owakudani, » la vallée des grands bouillonnements ».
Hakone

Téléphérique du Lac Ashi
Hakone

Fumerolles à Owakudani
Les japonais se précipitent pour déguster la spécialité locale: les oeufs noirs cuits dans l’eau soufrée. J’aime les défis mais là, je passe mon tour…
Hakone

Fumerolles à Owakudani
Hakone

Oeufs noirs
Oeufs noirs

Oeufs noirs
Je reprends le téléphérique direction Sounzan. Ah! il me reste un autre moyen de locomotion: le funiculaire…qui me conduit à Gora.
Musée Chokoku-no-mori

Musée Chokoku-no-mori
Hakone

Funiculaire
Gora est une petite ville qui recèlent un grand nombre de musées dont le plus important: le musée Chokoku-no-mori, premier musée en plein air du Japon. Plus d’une centaine d’oeuvres d’art du 19ème au 21ème siècle occupe un magnifique jardin de plus de 7 hectares.
Musée Chokoku-no-mori

Grandes Statues d’Emile-Antoine Bourdelle
Musée Chokoku-no-mori

Miss Black Power de Niki de Saint Phalle
Musée Chokoku-no-mori

Chimera con Ali de Marcello Mascherini
Musée Chokoku-no-mori

Man and Pegasus de Carl Milles
Musée Chokoku-no-mori

Reclining Figure de Henri Moore
Musée Chokoku-no-mori

Grande Racconto de Giuliano Vangi
Musée Chokoku-no-mori
Musée Chokoku-no-mori

My Sky Hole Bukini Inoue
Musée Chokoku-no-mori

Musée Chokoku-no-mori
Musée Chokoku-no-mori

Sfera con Sfera d’Amaldo Pomodoro
Musée Chokoku-no-mori

Sixteen Turning Sticks de Takamichi Ito
Musée Chokoku-no-mori

La Demeure d’Ossip Zadkine
Musée Chokoku-no-mori

Vue du parc
Une incroyable tour: la Sculpture symphonique de Gabriel Loire, à l’intérieur de laquelle un double escalier permet d’admirer les vitraux multicolores. Un pavillon Picasso regroupe plus de 300 oeuvres de l’ artiste.
Musée Chokoku-no-mori

Sculpture symphonique de Gabriel Loire
Musée Chokoku-no-mori

Spheric Theme de Naum Gabo
Musée Chokoku-no-mori

Pavillon Picasso
Musée Chokoku-no-mori

Sculpture symphonique de Gabriel Loire
Pour me dégourdir les jambes, je décide de rentrer à Hakone-Yumoto par des chemins de randonnée  en passant par le Mont Takanosu, un peu plus de 10kms dans une belle forêt. Je reprends le train à 18h30, ravie de mon escapade.
Autres articles sur le Japon
Balade à Kawaguchiko
Kyoto: Arashiyama
Hiroshima et l’île de Miyajima
Koyasan
Himeji et le Mont Sosha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *