Premier en-tête

Le Mont Fuji est point culminant de Japon. C’est une montagne sacrée pour les japonais que chacun doit escalader une fois dans sa vie.

Seconde en-tête

Cette année, 2013, l’Unesco a inscrit le Mont Fuji au patrimoine mondial, ce qui explique la foule que je vais rencontrer au sommet!!!
Mount Fuji, Japan

Mont Fuji
L’ascension du Mont Fuji ne peut se faire qu’en juillet et en août et est relativement facile. En dehors de ces périodes, cela peut être particulièrement dangereux. Ce site ICI en anglais recense les accidents mortels depuis 2003.
Il y a 61 ans, mon père a gravi le Mont Fuji. Il n’y avait rien, pas de refuges. On partait du bas accompagné d’un guide. 
Aujourd’hui, des bus vous emmènent depuis la gare de Shinjuku à Tokyo jusqu’à la 5 ème station à 2200m.
1er août, départ de Paris par l’AF 276 à 13H30. Vol tranquille. Le passager japonais est un modèle de politesse et de propreté!!! Après 11h de vol, arrivée à Narita. Il est 8h et une heure du matin à Paris. La route est longue jusqu’à l’hôtel. La fatigue se fait sentir. Je suis au lit à 13H mais j’ai du mal à m’endormir. 18H, 11H à Paris, il est temps de me préparer. 19H30 départ du bus Keio de Shinjuku pour Gogome, la 5 ème station. 22H arrivée au pied du Mont Fuji. Il fait nuit. Seuls 2 magasins éclairent un peu le parking. J’en profite pour me changer… comme tout le monde….Il y a des casiers payants dans lesquels on peut laisser ses affaires. J’achète un fuji stick en souvenir pour mon père que je ferai tamponner à mon passage à chaque station.
Mont Fuji

5ème station
Mont Fuji

Vue de la montée
Mont Fuji août 2013

Prête à partir
J’allume ma lampe frontale et me voilà partie! Il n’y a pas grand monde. Le chemin s’élève gentiment. Il fait bon, ni trop chaud ni trop froid. J’aperçois devant et derrière moi de petites lucioles qui se balancent. D’autres marcheurs….Rapidement j’arrive à la 6 ème station puis à la 7 ème. A chaque station, on trouve un  refuge où on peut se reposer ou dormir, acheter à boire et à manger. Généralement les japonais escaladent le Mont Fuji en 2 jours. Ils montent de jour jusqu’à la 8 ème station, dorment quelques heures puis entament la dernière partie vers 2 ou 3 h le matin. Après la 7 ème station, il y a de plus en plus de monde. Et le chemin se fait difficile par endroit. J’arrive enfin à la 8 ème station. 3250M. Il est une heure. J’en profite pour me reposer et manger. Il commence à faire très froid. Le vent souffle fort. Je mets un sur-pantalon, un bonnet, des gants.
Mont Fuji août 2013

8ème station
Mont Fuji

Le soleil se lève
Mont Fuji

Refuge sur le Mont Fuji
Je ne peux plus avancer, il y a trop de monde! Pas moyen de la jouer à la française et de faire les extérieurs. Il faut prendre son mal en patience et monter au pas. L’avantage: on ne sent pas la fatigue due à l’altitude et à la montée. Enfin à 4H30, 21H30 à Paris, j’y suis!!!! Je passe le Tori et les 2 lions qui marquent l’arrivée au sommet.
Mont Fuji

L’arrivée au sommet
Mont Fuji août 2013

La foule sur le chemin
Le soleil n’est pas levé. Nous sommes au dessus des nuages. Le spectacle est à la hauteur de mon attente. Quelle récompense. Une promesse espérée. Je suis heureuse d’y être.
Mont Fuji

Lever de soleil sur le Mont Fuji
Mont Fuji août 2013

Lever de soleil sur le Mont Fuji
Mont Fuji août 2013

Lever de soleil sur le Mont Fuji
Mont Fuji août 2013

Au sommet
Mont Fuji août 2013

Et voilà le soleil!
Après l’effort, le réconfort…Je vais manger des ramens dans le refuge. Il existe plusieurs auberges au sommet ainsi que des toilettes et quelques boutiques pour acheter des souvenirs.
Mont Fuji

La montée vue du sommet
Mont Fuji

Bonne soupe de ramen
Puis j’entreprends le tour du cratère avec une dernière petite montée.
Mont Fuji août 2013

Vue du cratère
Mont Fuji août 2013

Dernière petite montée
Les japonais ont la faculté de pouvoir s’endormir n’importe où n’importe comment…
Mont Fuji août 2013

Un japonais dormant
Mont Fuji août 2013

Vue du cratère
Mont Fuji août 2013

Un autre japonais dormant
Je redescends en courant en 1H40. Stèle à l’entrée du trail que je n’avais pas vue le soir dans l’obscurité.
Descente du Mont Fuji

Vue de la descente
Mont Fuji août 2013

Stèle à l’entrée du chemin
J’ai eu un succès fou avec mon bâton auprès de l’équipage et des passagers.
Mont Fuji

Le Mont Fuji de Kawagushiko
Mont Fuji août 2013

Avec mes collègues japonaises

BLOC INFO

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *